Psicobloc au lac d’Annecy … du psicoquoi ?

Psicobloc au lac d’Annecy … du psicoquoi ?

4 “ganistes” pour cette sortie. 2 encadrants escalade, 1 faux grimpeur et 1 vraie nageuse :
Chantal, David, Greg et Martin.

Ces esthètes du sport, version artistique, vont nous prouver que l’on peut grimper sans nager, nager sans grimper, pédaler sans nager ou nager en pédalant, enfin bref … vous l’aurez compris : la beauté du sport avant tout !

Le psicobloc (de l’espagnol) ou deep-water soloing (DWS de l’anglais, « solo d’eau profonde ») est une forme d’escalade en solo qui consiste à grimper au-dessus de l’eau, sans autre sécurité que l’eau qui est en dessous. Typiquement, le psicobloc est pratiqué sur des falaises maritimes, mais il peut parfois être pratiqué au-dessus de rivières ou piscines. Source Wikipedia

9h30 Grenoble … 9h45 Grenoble … 10h00 Grenoble, le vrai départ est lancé ! (enfin presque …)
Nous arrivons à Talloires (Haute-Savoie 74) vers 12h00.
Talloires et son lac, le lac de Talloires (appelé aussi Lac d’Annecy, pour les profanes) … on se croirait presque à Hawaï en ce 20 juin 2020.

Les 4 compères prennent rapidement possession d’1 pédalo (1 TLA74 – 4 places – à propulsion bipède, pour les puristes). Les 2 sportifs du groupe (David et Martin) s’étant auto-déclarés “fatigués” (soit-disant pour une incertaine sortie VTT la veille – aucune preuve n’ayant été apporté) la charge revient aux 2 personnes d’âge mûr de conduire l’embarcation à bon port.
C’est après avoir doublés 2 paddles, 3 kayakistes, 1 hors-bord et coulé 1 embarcation familiale (les enfants faisant trop de bruit à l’arrière) que nous arrivons sur le 1er site.

L’organisateur de la sortie (David) s’est tout de suite mis en évidence. Après avoir quitté le pédalo, il a nagé, il a grimpé et il a sauté. C’était simple (pour lui on est d’accord) et efficace !
Une démonstration pleine d’assurance mettant rapidement les 2 autres grimpeurs en confiance. Même celui qui ne sait pas vraiment grimper (Greg) a pu grimper … c’est dire ! Chantal elle s’est faite plaisir dans l’eau avec masque et palmes.

Greg et Martin en progression

Ce 1er site est parfait pour l’initiation à cette discipline. La voie la + accessible est dans le 5a et on peut “s’amuser” pour ceux qui veulent le faire. Le saut de 5-6 m n’est également pas ce qu’il y a de + effrayant même si il pourrait rebuter les personnes sujettes au saut dans le vide. Greg sur son 1er saut :

Départ pour le 2nd site. Une vingtaine de minutes à pédaler contre le vent. Les 4 en profitent pour se restaurer.

Greg a eu + de mal sur ce site. Dalle, esprit bloc, bref … là il faut vraiment avoir des qualités / compétences de grimpeur. Et puis comme il confond son pied droit avec sa main gauche, cela n’aide pas !

Les 2 encadrants, David et Martin, eux se sont régalés ! Pendant que Chantal nous accompagnait de par ses encouragements.
David en action ci-dessous :


Puis vient le n° de Martin. Cela ne s’explique pas, cela se vit ! Retour en images :


Fin de la partie. Il faut rentrer à Talloires (il est 15h00 passé). Une 1/2 heure à pédaler (en se relayant) , les 2 encadrants qui tentent lâchement d’abandonner Greg, qui nage derrière le pédalo, mais nous rentrons bien à bon port !

On finit par boire une bière au bord du lac et nous ne résistons pas à l’appel d’une dernière petite baignade dans les eaux tropicales de celui-ci ! (19° …)

C’était une belle découverte. Merci à David M. pour cette sortie très originale ! Et pour les vidéos.

  • Le GAN (Grenoble Amitié Nature) c’est un club de montagne sur Grenoble accessible à tous. Pour un peu + de 50 €uros l’année (assurance comprise) vous avez accès à de la randonnée, de l’escalade, du ski (alpin et rando), de la via ferrata, de la spéléologie, du canyoning, …
Les commentaires sont clos.